Objectif Canin : La naissance d’une vocation

educateur-comportementaliste-canin

Pouvez-vous vous présenter et nous raconter votre parcours ?

Je m’appelle Arnaud Borrossi. J’ai 25 ans et je suis originaire de Montpellier.

Après quelques années d’études à Montpellier et à Toulouse, j’ai été diplômé ingénieur aéronautique de l’ENAC.

J’ai travaillé ensuite pendant 3 ans en tant que consultant aéronautique dans la société Time to Fly.

Pendant ces 3 années, mon envie d’avoir un chien s’est développée progressivement. J’ai été en compagnie de chiens déjà tout petit et j’ai toujours eu un super contact avec eux. J’ai donc commencé à me renseigner sur comment éduquer un chien pour être fin prêt le jour où j’en aurai un.

En lisant et en me documentant sur les comportements des chiens, j’ai alors appris leur communication, les différentes façons de les éduquer et les erreurs à ne pas faire. J’ai commencé à avoir rapidement une modeste valise de connaissances.

C’est en voyant un jour une personne en difficulté dans la rue pour promener son bulldog anglais qu’est née mon envie d’aider les maîtres à comprendre leurs chiens et à vivre en harmonie avec eux.

L’idée a fait son chemin pour devenir un rêve puis un projet concret. Je me suis inscrit en 2020 à la formation EDUC DOG PRO pour me former au métier d’éducateur comportementaliste canin.

À la suite de cette formation, j’ai pu lancer mon activité à mon compte, et réaliser ce projet qui me tenait à cœur.

Pouvez-vous nous décrire en quoi consiste le métier d’éducateur comportementaliste ?

Il faut savoir qu’il y a une différence entre éducateur canin et comportementaliste canin. 

Un éducateur canin réalise l’éducation complète d’un chiot ou d’un chien avec notamment l’apprentissage des ordres de bases (assis, couché, stop, pas bouger, rappel et marche en laisse). Il sera en mesure de résoudre les problèmes d’éducation des chiens comme un chien qui tire en laisse ou un chien qui ne revient pas au rappel.

Un comportementaliste canin s’occupe de la résolution de tous les problèmes de comportement que peut avoir un chien. Il va pouvoir apporter des solutions adaptées à chaque chien pour résoudre des problèmes tels que la destruction, la malpropreté, les aboiements, l’agressivité ou la crainte.

Un éducateur comportementaliste canin possède ces deux casquettes et passe de l’une à l’autre en fonction des problématiques du chien en face et des priorités de ses clients.

présentation-Arnaud Borrossi-éducateur-comportementaliste-canin

Pour quelles raisons avez-vous choisi ce métier ?

J’ai choisi ce métier car il combine deux activités que j’aime : les chiens et la formation.

En effet la proximité avec les chiens est immédiate. C’est un animal exceptionnel avec lequel l’Homme a tissé des liens depuis des millénaires. Ce métier permet de voir les chiens évoluer dans leurs comportements au fur et à mesure de l’apprentissage. C’est une réelle satisfaction.

On voit également évoluer les maîtres grâce aux enseignements qu’on leur apporte. Cette partie sur la formation est vraiment quelque chose que j’appréciais déjà avant dans mon métier de consultant. J’ai pu retrouver directement cet aspect dans le métier d’éducateur comportementaliste canin.

Enfin, c’est un métier qui se pratique en extérieur. J’avais besoin de m’éloigner des métiers de bureau et d’exercer une profession en plein air.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans ce métier ?

Chaque chien est différent et chaque client est différent. Le métier d’éducateur comportementaliste canin demande donc de s’adapter à chaque chien et à la demande de nos clients. Il n’y a pas de routine.

C’est un réel plaisir de pouvoir faire évoluer les maîtres avec leurs chiens, de leur apporter des solutions et de voir la complicité grandir avec leurs compagnons.

Enfin c’est un métier où on lutte directement contre l’abandon et l’euthanasie des chiens qui sont encore aujourd’hui trop répandus en France. La motivation est plus qu’évidente pour se lever tous les matins. Chaque problème de comportement résolu est un chien sauvé et des maîtres heureux !

Et qu’est ce qui vous plaît moins ?

« L’éducateur comportementaliste canin est présent pour former les maîtres et apporter des solutions.

Cependant les résultats vont dépendre du travail des maîtres avec leurs chiens et de leur implication, surtout pour les troubles du comportement.

Il est tout à fait possible d’avoir des résultats sur une séance mais si le travail n’est pas fait à la maison, ces résultats ne perdureront pas sur le long terme. C’est le rôle de l’éducateur comportementaliste de faire comprendre cela aux maîtres et de leur donner des exercices à pratiquer en autonomie.

Il arrive cependant que certains maîtres souhaitent des solutions pour leurs chiens sans s’impliquer ou sans changer leurs habitudes de vie. C’est la partie la plus difficile du métier car même si toutes les clés sont là pour aider le chien, sans la participation des maîtres rien n’est possible.

Il faut alors se résoudre dans cette situation à mettre en place des solutions peu suffisantes mais permettant de combler autant que possible les besoins et le bonheur du chien. »

présentation-Arnaud Borrossi-éducateur-canin

Quand faut-il consulter un éducateur comportementaliste pour son animal?

« Premièrement, la meilleure chose à faire est de consulter un éducateur dès le plus jeune âge de son animal. L’éducateur canin sera en mesure de vous apporter les clés pour partir avec une bonne éducation et les connaissances de base nécessaires pour avoir une relation harmonieuse avec votre chien. Il faut savoir que chez les chiens, la première année est déterminante pour leur socialisation et leur comportement avec l’environnement. Rien est irrattrapable mais autant partir du bon pied.

Deuxièmement, il faut consulter un éducateur comportementaliste canin dès que vous avez des problèmes d’éducation ou de comportement que vous n’arrivez pas à résoudre. Lorsqu’on a un problème avec notre voiture, on va voir un garagiste. Lorsque votre chien a un problème de santé, vous allez voir un vétérinaire. Le principe est le même pour les problèmes d’éducation et de comportement. 

Il ne faut pas attendre et laisser les comportements empirer surtout pour les problèmes de comportement tels que la destruction, les aboiements ou l’agressivité.

Un éducateur comportementaliste canin sera en mesure de vous donner les solutions adaptées à votre chien et à vos demandes.

L’éducateur comportementaliste n’est jamais là pour juger, il est là pour comprendre. Quel que soit votre problème, l’éducateur comportementaliste sera là pour vous aider à les résoudre. »

Quelles qualités doit posséder un éducateur comportementalisme ?

« La qualité première d’un éducateur comportementaliste canin est l’adaptabilité. Comme dit précédemment, chaque chien est différent, chaque maître est différent donc chaque problématique est différente.

L’éducateur comportementaliste possède une palette de méthodes pour répondre aux problèmes d’éducation et de comportement mais il doit absolument savoir s’adapter au chien qui est en face, à ses réactions. Ce métier est un travail avec des êtres vivants et il n’est pas possible d’appliquer automatiquement les mêmes méthodes.

Deuxièmement, l’éducateur comportementaliste canin doit avoir un bon contact avec les chiens évidemment mais surtout avec les humains. En effet l’interlocuteur principal est le maître et non le chien. On éduque les chiens mais on forme surtout les maîtres. Donc le relationnel avec l’humain est très important dans ce métier.

Enfin il faut être déterminé et travailleur car les journées ne sont pas celles d’une semaine de travail au bureau avec des horaires précis. Il faut être prêt à gérer une entreprise avec les exigences que cela implique et il faut être prêt à travailler en dehors des horaires de bureau (soirs et weekends) car c’est là où les clients sont le plus disponibles »

Comment bien choisir son éducateur ?

« Aujourd’hui, les avis sur internet permettent déjà de se faire une première idée sur le travail de chaque professionnel.

J’invite les maîtres à appeler directement les éducateurs pour faire leur choix définitif. L’appel téléphonique reste le meilleur moyen d’avoir un premier contact directement avec l’éducateur comportementaliste canin et d’obtenir des réponses aux questions que vous vous posez.

De plus, il existe différentes méthodes d’éducation pour les chiens aujourd’hui (classique, positive, ultra-positive, etc.). L’appel téléphonique vous permettra également de vous s’assurer que la méthode et le fonctionnement de l’éducateur vous correspondent. »

présentation-Arnaud Borrossi-comportementaliste-canin

annuaireprofessionnels.fr

https://www.proxianimaux.fr

<a href= »https://animaliers.annugratuit.net/gestion/in.php?url_id=2273″ target= »_blank »><img border= »0″ src= »https://animaliers.annugratuit.net/logo.gif » width= »468″ height= »60″></a>

 

Laisser un commentaire